Mieux comprendre les règles

PRINCIPE DE BASE

Chaque équipe dispose de 11 joueurs sur le terrain.

Une équipe comprend une formation d’attaque de 11 joueurs et une formation de défense également de 11 joueurs.

L’équipe en possession de la balle (équipe d’attaque), doit la faire progresser jusqu’à la zone d´en-but adverse (end zone).

L’équipe de défense doit empêcher cette progression. Les contacts entre joueurs adverses sont réglementés et tout manquement est sanctionné par une pénalité collective (perte de terrain pour l’équipe).

TEMPS DE JEU & TEMPS MORTS

Une rencontre se décompose en 4 quart-temps de 15 minutes chacun (temps effectif), avec une mi-temps de 20 minutes entre le deuxième et le troisième quart-temps. Trois temps morts par mi-temps (non cumulables) sont autorisés pour chaque équipe.

DEROULEMENT DU MATCH

Un coup de pied d’engagement (kick-off) est effectué au début des premier et troisième quart-temps.

L´autre équipe réceptionne la balle et remonte le plus de terrain possible. A partir de là, l’équipe d’attaque doit faire avancer le ballon jusque dans la zone d’en-but adverse du terrain. Pour conserver le ballon l’équipe doit franchir au minimum 10 yards (9,10m) en quatre tentatives (downs). Pour cela elle peut :

  1. Effectuer une passe en avant (une seule par tentative)

  2. Effectuer une course

Si ce contrat est rempli, l´attaque dispose d´une nouvelle série de 4 tentatives (first down) pour parcourir à nouveau au moins 10 yards et ainsi de suite jusqu´à l´en-but. En cas d’échec l’équipe adverse récupère le ballon.

Dans le cas où il reste encore des yards à gagner pour obtenir le first down à la quatrième tentative, l’attaque a plusieurs solutions :

  • Il reste très peu de yards, la balle est loin de la zone d’en-but de l’attaque, ce qui veut dire qu’en cas échec, elle ne sera pas directement sous la menace de son adversaire. L’attaque peut tenter le tout pour le tout et essayer de gagner les quelques yards restants. Ce choix est souvent fait en fin de match quand une équipe a beaucoup de retard au tableau d’affichage.

    Si elle échoue, l’équipe rend la possession à la défense à l’endroit de la dernière progression.

  • L’attaque est à distance des poteaux adverses, elle peut décider d’envoyer son botteur de précision (kicker) pour tenter un coup de pied entre les potaux (field goal) et engranger 3 points.En cas d’échec, la défense récupère la possession à l’endroit du botté.

  • Enfin, la dernière solution est de se dégager au moyen d’un coup de pied (punt). Le but de la manoeuvre est de repousser son adversaire le plus loin possible de sa propre zone d’en-but.

MARQUER DES POINTS

Il y a 3 façons différentes d’inscrire des points.

  • le TOUCHDOWN : il vaut 6 points. C’est l’équivalent de l’essai au rugby à la différence qu’il n’est pas nécessaire d’aplatir. On peut le complèter par un coup de pied entre les poteaux à 1 point ou par un « mini »touchdown qui ne vaut que 2 points.

  • le FIELD GOAL : il vaut 3 points. C’est un coup de pied entre les poteaux tenté lors d’une phase de jeu.

  • le SAFETY : assez rare, il vaut 2 points. C’est le fait de plaquer le porteur du ballon dans sa propre zone d’en but. L’équipe victime du safety dégage le ballon au moyen d’un coup de pied depuis ses 20 yards. Ce coup de pied est appelé FREE KICK.